Le cycle de l’eau

Notre terre est la seule planète qui possède de l’eau qui est la première source de vie, tous les êtres vivants ont besoin d’eau pour vivre.

L’eau se trouve dans la nature en état liquide dans les mers, les océans, les rivières et les lacs. Et en état solide dans le cas des glaces et la neige.

Mais ce changement d’état est dû grâce au long voyage effectué par l’eau, lorsqu’elle circule de la surface de la Terre vers l’atmosphère ce qu’on appelle le cycle de l’eau.

Les étapes du cycle de l’eau :

Évaporation

L’eau se transforme de l’état liquide à l’état gazeux grâce à la chaleur de la lumière envoyée par le soleil, toute la vapeur d’eau ainsi produite, emportée par les vents, monte dans l’atmosphère.

Condensation

La vapeur d’eau circulant dans l’atmosphère va rencontrer un air plus froid et elle va se transformer en gouttelettes qui s’accumulent sous la forme de nuages de formes, de densité et d’altitude différentes.

Précipitations

Lorsque les conditions climatiques sont réunies, les nuages subissent une transformation, les gouttelettes d’eau des nuages grandissent et deviennent trop lourdes pour être supportées dans le nuage, elles se mettent donc à chuter vers la terre.

Trois éléments déterminent la forme finale sous laquelle elle se présente : ce sont les courants aériens, la température et l’humidité.

Les précipitations peuvent tomber sous trois formes :

On peut résumer tout le processus avec le schéma ci-dessous :

Ainsi, avec la présence d’eau sur terre et le soleil dans le ciel ce processus se répète sans fin, une fois les précipitations arrivées au sol, l’eau peut y stagner, s’évaporer à nouveau ou s’enfoncer dans le sol pour rejoindre les nappes souterraines, les fleuves, les lacs ou les océans.

Auteur de l’article : Mekssimed

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *